PrésentationProduitsProjetsVolontariatImages
 
Projets humanitaires
L’association Wouol entreprend divers projets dans le but d’informer, de sensibiliser et d’éduquer la population. Celle-ci peut assister à des cours d’alphabétisation en français et en langues locales, à des cours de formation technique et à des formations de communication non violente. L’association pose également des actions de secours et d’urgence afin de pouvoir accueillir et installer des réfugiés. Elle aide également à l’insertion des rapatriés. Elle offre aussi un système de restauration communautaire distribuant en moyenne 320 plats par jour pour ses différents membres. Elle favorise le développement de l’expertise tant locale que nationale et l’encadrement des principaux acteurs dans l’élaboration et la programmation des projets de développement.
 
Projets de développement
Deux projets sont présentement en cours de réalisation

1) Programme de consolidation des capacités organisationnelles et d’autopromotion de l’association Wouol
L’objectif global de ce programme est d’améliorer la rentabilité et les capacités économiques de l’association par le renforcement de la gestion technique, du processus de diversification et du professionnalisme des acteurs. Toutes ces interventions sont réalisées avec un souci de gestion durable de l’environnement et des ressources naturelles.

Ce programme se divise en 6 objectifs principaux :

· Développer la vision des groupements de base et mettre en place un système de communication et de suivi d’évaluation adéquat

· Renforcer la gestion financière et comptable de l’association par la mise en place d’un système comptable et financier conformément aux exigences du Système comptable Ouest africain (SYSCOA) / Organisation pour l’harmonisation des droits des affaires (OHADA)

· Augmenter la quantité et la qualité des produits collectés

· Accroître la productivité et la capacité des micros entreprises rurales

· Commercialiser les produits des producteurs par l’émergence d’un pôle commercial compétitif afin de leur assurer un revenu soutenu et équitable

· Améliorer la sensibilité et les pratiques des acteurs et de la population locale par la mise en place d’un système d’éducation relatif à l’environnement et à la gestion durable des ressources naturelles

 
2) Programme de diversification des activités financé par Intermón Oxfam (2006-2008)
 

L’objectif global de ce programme est d’améliorer de façon équitable les revenus de la population locale par la création d’emplois stables et la distribution de salaires équitables.

Les actions de ce programme visent le renforcement du professionnalisme des acteurs de base et l’acquisition d’équipements modernes. Ces actions sont posées dans un contexte d'expansion du marché et d’adoption de normes internationales de qualité très rigoureuses. Le but est d'améliorer la rentabilité et la productivité du secteur de la transformation tout en favorisant la protection de l'environnement, la production agricole, la commercialisation et l'accès de la population aux services sociaux de base.

L'association Wouol concentre ses efforts sur l'intégration de cultures, telles l’ananas et l’anacarde, dont la récolte s’effectue pendant la saison alternative aux mangues.

Voici une liste de quelques objectifs concrets de ce programme :

· Valoriser les rebuts de la transformation de la mangue en fabriquant du jus, du sirop et des confitures

· Créer une unité de production d’amandes de cajou

· Transformer 480 tonnes de noix, créer 150 emplois et exporter 40 tonnes d’amandes de cajou

· Produire des papayes et des ananas séchés

· Vendre sur le marché local du fonio décortiqué et étuvé

· Produire du sésame et du bissap.
 
Projets réalisés
Au cours de l’année 2002, l’association Wouol a centré ses efforts sur trois programmes particuliers. Tout d’abord, elle a élaboré un programme humanitaire de gestion des conséquences de la crise ivoirienne pour la région des Cascades. De plus, elle a défini les paramètres de son plan stratégique.

L’association a également mis sur pied un programme de développement centré sur le renforcement des activités organisationnelles et commerciales des produits locaux. Ce programme, conseillé techniquement et soutenu financièrement par Intermón Oxfam et la communauté de la Castille-La-Manche, en Espagne, a permis l'obtention de résultats appréciables. En effet, entre 2001 et 2005, la quantité de mangues récoltées est passée de 150 mille kg à 650 mille kg pour une masse monétaire de 26 millions FCFA équivalent à 40 mille euros. Pour la même période, la quantité de mangues sèches est passée de 5 500 kg à 31 000 kg pour une masse monétaire de 96 millions FCFA équivalent à 146 mille euros. Cette amélioration a contribué à la diversification des habitudes alimentaires et à la création de 456 emplois, dont 433 sont occupés par des femmes.

  Réalisations
· Mise en place d'une unité de transformation d'anacardes
 
· Création d'infrastructures de transformation : quatre unités de séchage de mangues d'une capacité de 90 tonnes de produits séchés et d'une unité de production de jus, de sirop et de confitures

· Création de 450 emplois, dont 87% sont occupés par des femmes, et majoration du revenu moyen annuel

· Acquisition des certificats FLO pour le commerce équitable et ECOCERT-International pour les produits biologiques

· Mise en place d'un centre de collecte et de commercialisation de produits

· Introduction du concept de conseils agricoles et de conseils en gestion dans le processus de développement

· Accueil des stagiaires d’écoles et d’universités nationales et internationales

· Partenariat avec l’Université de Ouagadougou, l’Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso et l’Université Polytechnique Catalogne

· Mise en place d'un réseau de micro-entreprises de transformation de fruits et d'une banque de céréales

· Acquisition de 45 foyers à gaz et de 347 vélos pour les membres

· Création d’une cantine communautaire servant des mets d’une grande variété avec une large gamme d’aliments produits localement (riz de Karfiguéla, attiéké de Banfora, légumes issus des exploitations des membres) et d’un centre de santé et d’éducation

· Positionnement politique : présidence du Cadre  provincial de concertation et d'échanges des Organisations des producteurs et de la Chambre d'agriculture des Cascades.

 
Plaidoyer et lobbying
L’association Wouol mène des actions de plaidoyer et de lobbying visant un changement de politique en faveur des ruraux pour un commerce plus juste et un développement à visage humain.

Les actions de sensibilisation entreprises par l'association lui ont permis d'être présente dans les différentes structures de représentation des producteurs comme la Chambre régionale d’agriculture (CRA). L'association a participé activement dans la réalisation d’étude de contexte et dans l'élaboration du plan d'action de la CRA. Elles travaillent conjointement afin d’effectuer des actions de sensibilisation dans le but d'obtenir une étiquette avec la dénomination d'origine pour les mangues du Burkina Faso. Ensemble, elles tentent de conscientiser la population locale afin qu'elle participe activement aux processus de décentralisation politique et administrative de la région.

L’association Wouol a également réussi à positionner ses membres auprès des instances décisionnelles de la région. Elle est membre de la plateforme nationale pour un commerce équitable et du Symposium africain du commerce équitable (SACE). Elle est aussi à la présidence du Cadre provincial de concertation et d’échanges des organisations des producteurs. L’association mène également des campagnes de plaidoyer avec les organismes non gouvernementaux (ONG) dans le cadre de la défense du riz et du coton burkinabés.

 

EnglishContactPartenaires